Les différentes ondes sismique à l'origine de la catastrophe.

      Les ondes sismiques sont des ondes élastiques. L'onde peut traverser un milieu sans modifier ce milieu. L'impulsion de départ va "pousser" des particules élémentaires, qui vont "pousser" d'autres particules et reprendre leur place. Ces nouvelles particules vont "pousser" les particules suivantes et reprendre leur place, et ainsi de suite.

     Les vibrations engendrées par un séisme se propagent dans toutes les directions. On distingue les ondes de volume qui traversent la Terre et les ondes de surface qui se propagent parallèlement à sa surface. Elles se succèdent et se superposent sur les enregistrements des sismographes. Leur vitesse de propagation et leur amplitude sont modifiées par les différentes structures géologiques traversées.

Les ondes P (primaires), rapides : Ce sont des ondes de compression-décompression.La perturbation provoquée est parallèle à la propagation de l’onde.(la direction de déplacement des particules est parallèle à celle de déplacement de l’onde). Ces ondes se déplacent dans tous les types de matériaux.

Les ondes S (secondaires), plus lentes. Ce sont des ondes de cisaillement. La perturbation provoquée est perpendiculaire à la propagation de l’onde. Ces ondes sont transmises uniquement par les solides.

 

 

Les ondes L ( lentes, low) : Ce sont des ondes superficielles ; elles suivent la surface du globe terrestre (ondes de torsion du sol).

 

 

Les ondes P et S se propagent à l’intérieur du globe. Elles peuvent donc nous apporter des renseignements sur la structure interne du globe. Elles peuvent rencontrer des discontinuités c’est-à-dire des frontières entre deux milieux dans lesquels la vitesse de propagation des ondes est différente. Au niveau de ces surfaces de discontinuité, les rais incidents pourront être réfléchis et/ou réfractés

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×